Rapport annuel de la communauté 2020-2021

Collaborer avec les familles et les partenaires communautaires pour améliorer les services

Reconnaissance des terres et des traités

Lorsque nous réfléchissons à la dernière année, la première chose qui vient à l’esprit est le mot résilience. Malgré le lot de défis que nous a fait vivre la pandémie mondiale, le personnel, les familles d’accueil et les bénévoles de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton sont restés fidèles à leur engagement envers les enfants, les jeunes et les familles de la collectivité de Hamilton. En tant que service essentiel, nous n’avons jamais dérogé de nos principes fondamentaux afin de composer avec la fermeture de trois écoles et de préserver le contact direct entre les enfants et les familles, alors que nombre de nos partenaires dans la communauté n’étaient pas en mesure de le faire. 

Notre travail continue d’être guidé par notre vision stratégique 2019-2024. Les principes directeurs de l’Agence sont les suivants : assurer la sécurité des enfants au sein de leur famille et de leur collectivité, fournir des services et axer les décisions sur les besoins et la voix des enfants, des jeunes et des familles, assurer la stabilité des enfants et des jeunes en contact avec l’agence et aider les enfants et les jeunes à réaliser leur plein potentiel, axer son travail sur l’équité et l’inclusion, créer un lieu de travail sain et améliorer les relations et les partenariats avec les collectivités qu’elle sert.

Message de Bryan Shone et de Neil McMahon

Lorsque nous réfléchissons à la dernière année, la première chose qui vient à l’esprit est le mot résilience. Malgré le lot de défis que nous a fait vivre la pandémie mondiale, le personnel, les familles d’accueil et les bénévoles de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton sont restés fidèles à leur engagement envers les enfants, les jeunes et les familles de la collectivité de Hamilton. En tant que service essentiel, nous n’avons jamais dérogé de nos principes fondamentaux afin de composer avec la fermeture de trois écoles et de préserver le contact direct entre les enfants et les familles, alors que nombre de nos partenaires dans la communauté n’étaient pas en mesure de le faire.

Notre travail continue d’être guidé par notre vision stratégique 2019-2024. Les principes directeurs de l’agence consistent à assurer la sécurité des enfants au sein de leur famille et de leur communauté, à fournir des services et à axer les décisions sur les besoins et la voix des enfants, des jeunes et des familles.

La réalisation de la permanence pour les enfants et les jeunes impliqués dans l’agence et le soutien aux enfants et aux jeunes pour qu’ils atteignent leur plein potentiel. Le centrage de l’équité et de l’inclusion dans le travail de l’agence, la création d’un lieu de travail sain ainsi que l’amélioration des relations et des partenariats avec les communautés identifiées sont également des domaines d’intérêt.

Dans chacun des six domaines clés, vous lirez des histoires qui illustrent la vision de l’Agence en action. Parmi ces histoires, celle d’une famille de nouveaux arrivants que nous avons aidée à relever les défis liés à la COVID alors qu’elle n’avait nulle part où se tourner, celle d’un jeune qui a bénéficié de notre aide pour atteindre ses objectifs éducatifs et l’établissement de partenariats incroyables avec des organisations communautaires pour fournir une aide et un soutien rapides aux familles.

Notre prêchons sans cesse l’équité dans tout ce que nous faisons. Nous sommes à l’écoute, nous apprenons par la formation, nous sommes bien informés et nous investissons dans des partenariats pour améliorer les services aux enfants, aux jeunes et aux familles racialisés et marginalisés. Nous avons élargi notre programme de dons du temps des Fêtes, en reconnaissant que Hamilton est une communauté diversifiée et que nous pouvons soutenir et renforcer les familles, quelle que soit la façon dont elles célèbrent leurs Fêtes.

Notre engagement en faveur de l’équité se manifeste à tous les niveaux de l’agence, y compris au sein de notre conseil d’administration. L’été dernier, le conseil d’administration a eu l’occasion d’apprendre d’un enseignant autochtone et vient de mettre en œuvre une vaste stratégie de recrutement afin d’embaucher des dirigeants, des jeunes et des membres issus des communautés autochtones et en quête d’équité que nous servons.

En 2020, le coroner a demandé une enquête sur la mort de Devon Freeman, un jeune qui était pris en charge par notre agence. La mort de Devon a été une perte déchirante pour tous ceux qui l’ont connu. Nous nous engageons à collaborer avec la famille de Devon, la Première nation des Chippewas de Georgina Island et nos partenaires de la communauté afin de formuler et de mettre en œuvre des recommandations qui réduiraient le risque qu’une tragédie comme la mort de Devon se reproduise.

Parmi les autres faits marquants de la dernière année, citons entre autres :

  • Nous avons mis sur pied un cadre de soutien à la clientèle pour orienter les services que nous offrons aux familles, à nos partenaires de la communauté et les uns envers les autres, ainsi qu’un processus pour entendre les plaintes et les préoccupations afin que nous puissions continuellement améliorer l’expérience des gens à qui nous prêtons assistance.
  • Nous avons collaboré avec notre association de familles d’accueil pour créer un plan de travail commun qui place les enfants, les jeunes et les familles au centre de toutes les décisions. 
  • Dans la mesure du possible, nous avons collaboré avec les familles pour trouver des solutions consensuelles et ne saisir les tribunaux qu’en cas de nécessité absolue pour assurer la sécurité des enfants.
  • Nous avons terminé l’année financière avec un excédent qui nous a permis de rembourser la dette historique de l’organisation et de réinvestir dans le service.

Lorsque vous recherchez des synonymes de résilience, vous trouverez des mots tels que force, esprit et flexibilité. Ces mots décrivent les enfants, les jeunes et les familles avec lesquels nous travaillons. Ils sont également le reflet de notre personnel, des familles d’accueil et d’origine, des bénévoles, des membres du conseil d’administration, des donateurs et des partenaires de notre communauté. Au nom de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton, je vous remercie de nous aider à fournir des services à ceux qui en ont besoin.

Lire plus

Sécurité et bien-être

À la Société d’aide à l’enfance de Hamilton, 98 % du travail que nous effectuons avec les enfants, les jeunes et les familles se fait à leur domicile ou dans leur communauté. En travaillant avec les familles dès le début, nous pouvons souvent leur apporter un soutien et les mettre en relation avec les ressources de la communauté pour les aider à s’épanouir. Nous sommes ravis de partager deux exemples de cet excellent travail en action.

L’aide et le soutien précoces changent l’opinion de la famille sur la Société d’aide à l’enfance de Hamilton

Après avoir déjà eu affaire au système de protection de l’enfance, un couple attendant son deuxième enfant craignait de travailler avec la Société d’aide à l’enfance de Hamilton. Ils ont été très ouverts et honnêtes quant à leurs expériences passées, y compris le fait qu’ils n’ont pas pu s’occuper de leur premier enfant qui a finalement été adopté par une autre famille.

Ils craignaient d’être automatiquement jugés en raison de leurs antécédents, et que l’on émette des hypothèses sur leur capacité à devenir parents. Après avoir rencontré leur intervenant à la Société d’aide à l’enfance de Hamilton, le couple a repéré des soutiens dans la communauté, notamment la santé publique et leur église. Le travailleur est resté en contact avec la famille pour lui apporter un soutien continu pendant plus d’un an après la naissance du bébé. À aucun moment, il n’y a eu d’inquiétude concernant la sécurité de l’enfant et les parents sont toujours activement engagés dans leur communauté et leur église.

Les parents ont accepté de partager leur histoire parce que leurs sentiments à l’égard du système de protection de l’enfance et de l’aide à l’enfance ont totalement changé. « Nous voulons que les autres sachent que vous pouvez travailler ensemble avec la société. Nos objectifs et ceux de l’agence étaient les mêmes : faire en sorte que notre fille soit bien prise en charge et qu’elle soit une enfant heureuse et en bonne santé. Nous n’avons plus peur de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton et nous sommes reconnaissants du soutien que nous avons reçu. Nos intervenants nous ont écoutés, nous ont traités avec dignité et respect et nous ont donné de l’espoir. Nous ne nous sommes pas sentis jugés en raison de notre passé. Nous n’avons jamais hésité à communiquer avec la Société d’aide à l’enfance de Hamilton lorsque nous avions besoin d’aide, sachant que nos préoccupations seraient entendues. Nous sommes très reconnaissants qu’on nous ait donné la parole sur notre propre vie ainsi qu’une occasion de prouver que nous pouvions être de bons parents. »

La famille continue de rester en contact avec cet intervenant en lui envoyant des textos, des vidéos et des photos de sa famille, de leur fille et de leur récent mariage. Ils ont partagé des photos du premier jour d’école de leur fille, de son nouveau vélo, et même une vidéo de sa participation à une pièce de théâtre à l’église!
Aider une famille à relever les défis liés à la COVID

Récemment, l’agence a reçu un appel du bureau de santé publique de Hamilton concernant une famille dont les deux enfants avaient eu résultat positif à la COVID. Leur maladie rendait difficile la prise en charge de leurs enfants et ils ont communiqué directement avec la santé publique, car ils n’avaient pas d’autres soutiens vers lesquels se tourner dans la communauté.

Le personnel de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton et de la santé publique ont travaillé ensemble pour s’assurer que les enfants soient examinés à l’hôpital. La santé publique a fourni à la famille des denrées alimentaires provenant de la banque alimentaire et l’agence leur a fourni du lait maternisé, des denrées alimentaires et des médicaments. Compte tenu de ces circonstances exceptionnelles, la société a prévu de mettre à contribution un professionnel (préposé aux services de soutien personnel ou infirmier) pour se rendre au domicile de cette famille et l’aider avec ses soins. Heureusement, les parents se sont vite sentis mieux et ont pu s’occuper de leurs enfants. La famille a déclaré « Nous sommes très reconnaissants pour l’aide fournie, et nous l’apprécions vraiment. » En travaillant avec cette famille, le personnel de la Société d’aide à l’enfance s’est adressé à de nombreuses ressources communautaires pour obtenir du soutien et de nombreuses difficultés ont été ciblées, notamment une forte demande d’infirmières, la nécessité d’isoler le personnel après les services à la famille et le manque de personnel entièrement vacciné. Si la famille a obtenu le soutien dont elle avait besoin, l’agence et la santé publique continuent de travailler ensemble sur des solutions pour relever certains des défis auxquels les familles sont confrontées en ces temps exceptionnels.

Stabilité et potentiel

Aider les jeunes impliqués dans la Société d’aide à l’enfance de Hamilton à atteindre leur plein potentiel est une priorité pour l’agence. Parmi les éléments clés de la réussite des jeunes figurent la santé, l’éducation, la transition vers l’autonomie ainsi qu’une bonne estime de soi et un fort sentiment d’appartenance. Deux postes au sein de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton – un coordinateur de la réussite des jeunes et un agent de liaison éducative – contribuent à orienter ce travail.

À la rencontre d’Aliyah

Aliyah a toujours rêvé de faire carrière dans la police. À l’âge de 17 ans, inspirée par ses rêves et son intérêt pour la criminologie, elle s’inscrit au programme de justice communautaire du Niagara College.

Vivant déjà seule, Aliyah se demandait comment elle allait payer ses études. « J’avais de nombreuses factures à payer, et même si je travaillais tout en suivant mes études, j’avais du mal à arriver. »

En avril 2020, Aliyah a fait une demande de bourse d’études postsecondaires dans le cadre du programme de bourses de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton. Ce programme permet à l’agence de fournir aux jeunes confiés aux soins d’une société de façon prolongée un soutien financier pendant leur scolarité.
« La bourse m’a permis de me concentrer sur mes études et d’atteindre mon objectif, à savoir obtenir un diplôme avec mention. Cela m’a également aidé à acheter mes manuels scolaires nécessaires, car ils peuvent être assez coûteux! »

La bourse a été d’une grande aide pour Aliyah. Elle doit obtenir son diplôme ce mois-ci et a déjà posé sa candidature auprès du ministère pour devenir agente correctionnelle.

« Je suis reconnaissante du soutien que j’ai reçu de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton. J’ai hâte de lancer ma carrière! »

Vous pouvez aider des jeunes résilients et déterminés comme Aliyah! En faisant un don au programme de bourses, vous fournissez aux jeunes pris en charge une aide financière pour leurs dépenses éducatives, leur permettant ainsi de se concentrer sur l’école.
Des frères et sœurs trouvent un foyer pour toujours grâce à l’adoption
L’un des principes fondamentaux de la vision stratégique de l’agence est de permettre aux enfants et aux jeunes pris en charge de trouver une stabilité et de réaliser tout leur potentiel. L’objectif est toujours de faire en sorte que les enfants restent avec leurs parents biologiques ou leurs proches, mais parfois cela n’est pas possible, et l’adoption représente alors la meilleure option. L’histoire suivante met en lumière une collaboration avec une autre société d’aide à l’enfance qui a permis à trois frères de trouver une famille pour toujours.

À l’automne 2020, l’agence travaillait avec une fratrie de trois frères âgés de 13, 11 et 8 ans pour lesquels la réunification avec la famille ou la prise en charge par des proches n’étaient pas des options. Les enfants ont clairement indiqué qu’ils souhaitaient trouver une famille et être adoptés.

En collaboration avec une autre agence de protection de l’enfance, la famille a été désignée comme un partenaire potentiel pour les frères et sœurs. Après avoir appris à connaître les frères, il était évident que la famille voulait être celle qui leur donnerait un foyer pour toujours. L’excitation des garçons était palpable lorsqu’ils ont appris l’existence de cette famille.

Ensemble, les parents d’accueil, l’intervenant de l’autre agence, l’agent d’adoption de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton et les parents adoptifs ont collaboré pour mettre en place des visites virtuelles périodiques. Chacun a fait preuve de créativité pour trouver des moyens de rendre les visites aussi attrayantes que possible et de faciliter l’établissement d’une relation. Les parents adoptifs se sont surpassés lors des visites virtuelles : ils ont cuisiné ensemble, joué à des jeux et passé du temps ensemble en ligne.

Le week-end de la Fête de la famille, l’agence a organisé la venue de la famille à Hamilton pour rendre visite aux garçons et les rencontrer en personne. Cette rencontre a été une grande source de joie, de rires et de premières fois pour les garçons. Des dispositions ont ensuite été prises pour que les garçons puissent voyager et revoir leur future famille et se faire une idée de leur nouveau foyer, créant ainsi d’autres merveilleux souvenirs. En mars 2021, les garçons ont quitté Hamilton pour la dernière fois et ont été placés dans leur famille adoptive.

Tout cela s’est déroulé si rapidement et de façon harmonieuse, et ce, grâce au travail acharné de nombreuses personnes motivées et déterminées à mener à bien le processus et à faire en sorte que ces garçons trouvent un placement permanent. La collaboration avec une agence partenaire et la communication ouverte avec la famille adoptive ont contribué à la réussite du processus et ont garanti un soutien continu à ces garçons pendant la période de transition et d’adaptation à leur nouvelle famille et à leur nouveau foyer.
« Le parcours que ces enfants ont suivi et continuent de suivre est une source d’inspiration et de réconfort. Je me sens vraiment honorée et choyée d’avoir participé à leur histoire et aussi très fière d’avoir fait partie de l’équipe de personnes qui ont permis de la réaliser. » – Cynthia White, Recruteuse du programme phare Wendy’s Wonderful Kids à la Société d’aide à l’enfance de Hamilton

« Les mots qui me viennent à l’esprit à propos de cette collaboration sont « harmonie » « soutien », « engagement », « orientation vers l’enfant » et « travail acharné » Le dévouement pour assurer un jumelage positif, une transition positive et s’assurer que la famille bénéficie d’un soutien pendant la phase de transition a été exceptionnel. » – intervenant, partenaire Société d’aide à l’enfance de Hamilton

Lire plus

Engagement et inspiration

Parfois, les initiatives menées au sein de l’agence relèvent de plusieurs sphères de sa vision stratégique. Les principes fondamentaux de l’agence, à savoir l’engagement et l’inspiration, ainsi que les partenariats stratégiques, sont tous deux reflétés dans l’article suivant sur les placements d’étudiants, qui sont supervisés par le département des ressources humaines de l’agence.

Futurs leaders en matière de protection de l’enfance

Bien que la pandémie ait créé des défis uniques en matière de placement des étudiants, la Société d’aide à l’enfance de Hamilton a maintenu son engagement à continuer de fournir un environnement d’apprentissage. Au cours des cinq dernières années, un total de 80 placements ont été offerts et 15 diplômés ont été embauchés.

Une variété de placements d’étudiants est proposée dans des programmes accrédités, notamment le baccalauréat en travail social, la maîtrise en travail social, mais aussi dans les programmes de travail d’assistance sociale, de de travail auprès des enfants et des jeunes, d’administration de bureau, de services juridiques et de pratique du droit. La majorité des placements effectués auprès de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton se font dans le cadre des programmes de baccalauréat et de maîtrise en travail social. Au total, 63 placements ont été effectués au cours des cinq dernières années. Les étudiants bénéficient d’une supervision directe par un travailleur de la protection de l’enfance, d’une orientation vers l’agence et les différentes unités de service.

Le programme permet au personnel de première ligne d’améliorer ses propres compétences professionnelles en tant que leaders mettant en commun leurs connaissances, leurs compétences et leurs expériences. « Je n’ai jamais vraiment eu envie d’être superviseure de placement sur le terrain, mais l’occasion s’est présentée, et j’ai décidé de le faire », explique Sanila Habib, travailleuse de la protection de l’enfance, équipe Flex, superviseure de placement. « Mon expérience a été positive, car j’ai eu la chance d’avoir de très bons étudiants, extrêmement patients et désireux d’apprendre et de sortir de leur zone de confort. Il est difficile d’être étudiant pendant la pandémie, et je donne beaucoup de mérite à ces étudiants. »

Plus récemment, la Société d’aide à l’enfance de Hamilton s’est efforcée de renforcer sa relation de collaboration avec le Programme de transition pour les professionnels du travail social formés à l’étranger (IESW) de l’université Ryerson. Ces expériences de placement et ces résultats positifs ont contribué à la réussite professionnelle dans le secteur des services sociaux, où les personnes formées à l’étranger sont en mesure d’obtenir des postes qui correspondent à leur formation et à leur expérience.

« La contribution et l’engagement de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton sur le terrain, pour les étudiants qui apprennent et pour le programme de transition de l’IESW, sont exceptionnels et extrêmement aimés », déclare Ellen Bercovitz, coordinatrice du programme sur le terrain pour le Programme de transition de l’IESW. « Notre travail collectif a été une contribution précieuse au domaine de la protection de l’enfance et à notre agence. Le maintien de notre engagement à promouvoir des lieux de travail équitables a permis de concrétiser les objectifs d’équité et d’inclusion en réduisant les obstacles individuels et systémiques auxquels sont confrontés les programmes IESW en matière d’emploi. »

Smitha Thomas, diplômée du programme de transition de l’IESW et maintenant travailleuse de la protection de l’enfance au sein d’une agence, nous fait part de son point de vue; J’ai obtenu un diplôme de maîtrise en travail social à l’Université Maharaja Sayajirao, en Inde. Je suis arrivée au Canada en 2018 et j’ai suivi le programme de transition de l’Université Ryerson pour les professionnels du travail social formés à l’étranger afin d’acquérir la perspective canadienne de la pratique du travail social. Quand j’ai eu terminé le programme, la Société d’aide à l’enfance de Hamilton m’a offert le poste de travailleuse des services familiaux, un rôle qui me permet de travailler avec mes clients selon les principes de la pratique anti-oppressive et de la lutte contre le racisme anti-noir. La Société d’aide à l’enfance de Hamilton est un employeur inclusif et soucieux de l’égalité des chances, qui a reconnu mon talent et mes expériences, quel que soit l’endroit où j’ai reçu ma formation initiale. »

Depuis de nombreuses années, des partenariats de longue date ont été établis avec des universités et des collèges provinciaux, nationaux et internationaux tels que l’université McMaster, le Collège Mohawk, l’université Wilfred Laurier, l’université Ryerson, l’université de Windsor et l’université de Buffalo. Certains de nos partenaires ont gracieusement partagé leurs expériences de travail avec l’agence.

 

Janice Chaplin, coordinatrice de l’éducation sur le terrain et professeure adjointe, Faculté de travail social

“Les possibilités de placement des étudiants contribuent à former des diplômés ayant le potentiel d’être de futurs leaders dans le domaine de la protection de l’enfance, naviguant avec succès dans le système tout en ayant la capacité de penser en dehors des sentiers battus L’École de travail social de l’Université McMaster est très fière de son programme de stage pratique et de son partenariat solide et de longue date avec la Société d’aide à l’enfance de Hamilton. Le personnel a toujours été d’un grand soutien pour nos étudiants. La relation de collaboration et de réciprocité que nous entretenons permet aux étudiants de bénéficier de l’expérience d’un stage sur le terrain accueilli par l’agence. En même temps, les étudiants apportent leur apprentissage en classe à l’agence. Cette réciprocité conduit à des expériences enrichissantes pour les étudiants et aide à former les leaders organisationnels de demain qui transformeront la protection de l’enfance pour l’avenir! La Société d’aide à l’enfance de Hamilton est l’une des nombreuses sociétés d’aide à l’enfance à s’être associée avec nous pour créer un parcours de protection de l’enfance pour les étudiants au baccalauréat en travail social à McMaster. C’est ce type de relations qui conduit à des réponses créatives dans la prestation de services par l’éducation. Nous nous réjouissons de la poursuite de notre collaboration!”

 

Vicky Webb, spécialiste des stages pratiques, programme de service social, Collège Mohawk

“Depuis de nombreuses années, la Société d’aide à l’enfance de Hamilton s’associe au programme de travail social du Collège Mohawk en accueillant nos étudiants dans le cadre de leurs programmes de visites familiales et de soutien aux parents. Nos étudiants ne cessent de nous exprimer leur reconnaissance à l’égard des possibilités d’apprentissage professionnel offertes, telles que le développement d’une approche analytique de la documentation, le travail dans le cadre d’un modèle fondé sur les forces pour reconnaître les obstacles et la diversité, ainsi que l’utilisation de la pensée critique et des compétences d’écoute active essentielles à une interaction réussie avec le client. Les étudiants ont également aiguisé leurs compétences en matière d’employabilité en participant activement aux travaux d’équipe et en faisant preuve de responsabilité et d’initiative en remplissant leur charge de travail. On dit souvent que le stage sur le terrain est au cœur du programme de travail social. Nous reconnaissons à quel point vos possibilités d’expérience s’alignent sur les normes professionnelles et éthiques de notre programme et nous sommes reconnaissants de notre partenariat, car la Société d’aide à l’enfance de Hamilton coéduque nos futurs professionnels.”

Lire plus

Partenariats stratégiques

Les partenariats stratégiques étant un domaine d’intérêt ciblé pour la Société d’aide à l’enfance de Hamilton, nous continuons à cultiver des relations avec des partenaires de la collectivité pour soutenir le travail en cours à l’agence et améliorer les services aux enfants, aux jeunes et aux familles avec lesquels nous travaillons. En 2021, nous avons accueilli Donika Jones au sein de l’agence en tant que directrice de l’équité, de l’inclusion et du développement communautaire afin de fournir un leadership stratégique pour garantir que les principes d’anti-oppression et d’antiracisme soient intégrés dans tous les aspects des activités de l’agence. Elle nous fait part de ses réflexions sur la façon de continuer à faire progresser l’agence sur la voie de l’équité.

L’établissement de partenariats et la recherche de moyens de travailler aux côtés d’organismes communautaires qui soutiennent les enfants, les jeunes et les familles autochtones, noires, racialisées et LGBT2SQ+, ainsi que toutes les personnes méritant l’équité qui se trouvent à l’intersection du genre, de l’ethnicité, de l’âge, de la religion, des capacités, de la classe, de la race, du sexe, etc. sont essentiels pour éclairer et améliorer la façon dont nous travaillons avec les enfants, les jeunes et les familles. Grâce à ces partenariats, nous serons en mesure de modifier nos approches, afin d’être plus à l’écoute et plus réactifs. Nous serons également mieux placés pour mettre en relation les membres de la communauté avec les organisations existantes à Hamilton (et vice versa) par le biais de notre travail, ce qui nous permettra de continuer à renforcer et à soutenir les enfants, les jeunes et les familles.

Alors que nous reconnaissons l’histoire et les préjudices que nous avons causés en tant que secteur, que nous nous attaquons à la surreprésentation des enfants et des jeunes noirs, autochtones et LGBT2SQ+ pris en charge, et que nous honorons notre promesse de vérité et de réconciliation, nous réaffirmons notre engagement en tant qu’agence à faire le travail, à intégrer l’équité dans notre travail et à travailler de manière équitable. Pour ce faire, nous nous tournerons vers l’intérieur, nous mettrons le doigt sur nos pratiques oppressives et nous accepterons les sphères et les pratiques qui doivent être modifiées pour nous améliorer en tant qu’agence et créer un environnement qui soutient le personnel et nous fait progresser dans notre propre parcours d’équité.

Il reste beaucoup de travail à faire, mais nous espérons que nous continuerons à renforcer et à améliorer les partenariats communautaires que nous avons établis et à créer de nouveaux partenariats qui nous permettront de soutenir la communauté et les enfants, les jeunes et les familles de Hamilton.

Récemment, j’ai eu l’occasion de rencontrer un collègue de Hamilton Pride. Nous avons ciblé des opportunités pour soutenir les événements de la Fierté, mais aussi pour soutenir le travail en cours à l’agence. Nous avons tous deux vu l’intérêt de travailler ensemble et avons discuté de la possibilité de collaborer à l’avenir en tant que partenaires. Bien que nous n’ayons pas clairement défini ce à quoi cela ressemblera, nous sommes ouverts à l’idée de co-développer quelque chose qui fera avancer le travail. En tant qu’agence, nous nous réjouissons de pouvoir travailler avec d’autres organisations communautaires intéressées.

L’année dernière, dans notre rapport communautaire, nous avons présenté un article sur le partenariat de l’agence avec Empowerment Squared. En novembre 2020, les organisations ont annoncé conjointement d’autres étapes du partenariat, notamment le partage des locaux et un programme pilote visant à fournir des services d’aide et d’intervention précoces pour répondre aux besoins des familles racialisées travaillant avec la Société d’aide à l’enfance de Hamilton. Nous sommes ravis de communiquer des renseignements supplémentaires sur ce projet pilote – le programme de soutien aux familles.
Programme pilote de soutien aux familles

Lorsque le partenariat entre la Société d’aide à l’enfance de Hamilton et Empowerment Squared a été créé, les membres de la communauté noire ont établi le besoin d’un système de réseau qui améliorerait leur rôle parental et leur fournirait un soutien continu. Ils ont demandé que les services de protection de l’enfance reconnaissent et valorisent leur approche culturelle de l’art d’être parent et qu’ils les informent sur l’art d’être parent au Canada.

C’est là qu’intervient le programme pilote de soutien aux familles. Ce programme a été créé afin que la Société d’aide à l’enfance de Hamilton et Empowerment Squared travaillent en collaboration pour répondre aux besoins des familles. « En travaillant ensemble, nous pouvons étendre les programmes offerts par Empowerment Squared aux familles qui travaillent avec la Société d’aide à l’enfance de Hamilton, et à la collectivité en général », déclare Leo Nupolu Johnson, directeur général d’Empowerment Squared.

Le programme fournira des services adaptés à la culture dans le but de soutenir les enfants des nouveaux arrivants dans leurs propres foyers et communautés ou d’aider à la réintégration des enfants dans leur foyer ou dans leur communauté lorsque les enfants doivent être pris en charge. 


Après avoir collaboré avec la Société d’aide à l’enfance de Hamilton et Empowerment Squared, les familles sauront quels sont les soutiens communautaires disponibles, comment accéder aux services dans leur communauté et se sentiront plus soutenues et plus confiantes pour naviguer dans ces systèmes. « Nous espérons qu’après avoir travaillé avec nos organisations, les enfants et les jeunes s’épanouiront et que les parents se sentiront validés et habilités dans leur rôle parental », déclare Veronica Bennett Shaw, superviseure de l’équipe des personnes racialisées et des nouveaux arrivants de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton. « La communauté noire et racialisée gagnera en confiance et créera son propre réseau de soutien pour ses familles. »

Principes directeurs du programme de soutien aux familles

Reconnaissance

  • Reconnaître que chaque famille est unique et possède des connaissances diverses et précieuses.
  • Respecter les origines des familles et leur processus d’établissement dans un nouveau pays.

Soutien

  • Fournir un environnement où les parents se sentent soutenus et connectés à d’autres personnes ayant des expériences similaires.

Prévention

  • Fournir aux familles un contenu éducatif qui améliore leur connaissance du système de protection de l’enfance.
  • Fournir aux familles le soutien communautaire nécessaire pour prévenir l’implication future de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton.

Confiance

  • Promouvoir une relation professionnelle fondée sur la confiance, le respect et la transparence.
  • Fournir un environnement où les familles se sentent accueillies, engagées et à l’aise pour partager.

Éducation

  • Faciliter les possibilités d’apprentissage qui sont orientées vers la famille et culturellement appropriées.

Navigation

  • Pour que les familles acquièrent des connaissances réelles qui augmentent leur confiance dans l’utilisation des nouveaux systèmes.

Amélioration continue

Une partie de la vision stratégique de la société consiste à fournir un service de qualité, un élément clé de l’amélioration continue. Cette vision nous a donné l’occasion de redéfinir la manière dont nos clients, notre personnel, la communauté et les autres professionnels nous perçoivent. Nous nous engageons à développer un modèle de service à la clientèle qui aspire à élever le niveau de nos prestations.

Soucieux de notre clientèle

À la Société d’aide à l’enfance de Hamilton, nous nous inspirons de notre vision et de nos objectifs stratégiques pour élaborer un modèle de service à la clientèle assorti de principes et de compétences clés qui illustreront notre passion et notre engagement à l’égard de la sécurité et du bien-être des enfants. 

C’est l’occasion de redéfinir la manière dont les clients et les parties extérieures font l’expérience de la Société, que ce soit par l’entremise des services de protection de l’enfance, des services de collaboration, des programmes communautaires ou simplement par leurs interactions avec nous.  Il est important pour nous d’avoir des objectifs mesurables en matière de service à la clientèle afin de pouvoir rendre des comptes aux personnes avec lesquelles nous travaillons. 

Une partie de l’élaboration de ce modèle consiste à donner aux autres une occasion équitable de partager leurs commentaires.  Cela se fera grâce à des conversations, à des enquêtes et à des conversations avec les principales parties prenantes. Il est important pour nous de comprendre comment nous pouvons mieux servir nos clients et de veiller à ce que ceux avec qui nous travaillons, les familles d’accueil, les parents, les bénévoles, notre communauté et notre personnel aient voix au chapitre.  

Nous appliquerons ce modèle au climat qui règne dans nos bureaux afin de créer un environnement accueillant. Nos principes et compétences en matière de service à la clientèle intégreront nos valeurs clés telles que l’équité, la collaboration et l’excellence professionnelle.  Une partie de ce cadre comprend également un processus formel pour entendre les plaintes et les préoccupations des familles avec lesquelles nous travaillons. Cette approche globale du service à la clientèle touchera chaque aspect de notre travail et nous aidera à améliorer continuellement l’expérience de ceux dont nous touchons la vie.

Ressources et viabilité

Ce principe directeur garantit que des ressources précieuses sont mises en place pour soutenir les résultats des services et assurer la viabilité financière.

Grateful Hearts

En 2020, nous avons révisé le programme des Fêtes de l’agence et lancé Grateful Hearts – un programme qui reflète la diversité de notre communauté, et qui a été mis à disposition pour soutenir toutes les familles, quelle que soit la façon dont elles célèbrent. À la Société d’aide à l’enfance de Hamilton, nous nous engageons à obtenir des résultats équitables pour les enfants, les jeunes et les familles que nous servons et à servir des familles de diverses confessions et traditions. Les fonds récoltés ont été utilisés pour fournir des cartes aux familles afin de leur permettre de faire leurs propres achats en fonction de leurs besoins.

Le programme Grateful Hearts:
  • a permi à 293 familles de faire leurs propres achats pour les Fêtes;
  • a fourni aux familles 35 750 $ en cartes-cadeaux PC et Tigre Géant;
  • a soutenu 450 adultes et 724 enfants, soit un total de 1 174 personnes.

Il n’y a pas de meilleure mesure que la rétroaction directe des familles que nous soutenons.  Les familles soutenues par le programme Grateful Hearts de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton nous ont fait part de leur gratitude : 

« Le programme Grateful Hearts nous a beaucoup aidés. Ça nous a permis de garnir notre garde-manger. Pendant les fêtes de fin d’année, l’argent est toujours rare, et cette initiative nous a aidés, moi et ma famille. Recevoir des cartes-cadeaux me fait me sentir mieux que si quelqu’un d’autre m’achetait des choses. Cela m’a permis d’acheter des cadeaux pour ma famille. »
« Le programme Grateful Hearts m’a permis de me procurer quelques articles que je n’aurais pas pu acheter en temps normal. Nous avons pu acheter un jambon de bonne qualité pour notre repas de Noël, un jambon avec un os, ce que nous ne pouvons pas acheter habituellement. J’ai apprécié les cartes-cadeaux parce que je pouvais acheter ce dont ma famille avait besoin, et j’ai pu acheter ce que je savais que mes enfants aimeraient et utiliseraient. »

Un grand merci à tous nos donateurs qui ont rendu ce programme possible! Votre générosité fait le grand plaisir des enfants, des jeunes et des familles que nous servons. Nous sommes impatients de continuer à développer ce programme pour soutenir les familles qui célèbrent diverses fêtes tout au long de l’année.

Statistiques 2020-2021 en un coup d’œil

4,410

appels concernant la sécurité et le bien-être d’un enfant

2,392

enquêtes ouvertes

840

liens vers les services communautaires

Les trois principales raisons de travailler avec les familles:

des proches aidants ayant des problèmes de toxicomanie ou de santé mentale

des enfants sont exposés à la violence domestique

destiné au développement des compétences de la personne qui s’occupe de l’enfant

358

familles bénéficient d’un soutien continu

des familles travaillent volontairement avec nous

des familles sont soutenues à domicile ou dans la communauté

285

enfants pris en charge

99

enfants dans des foyers permanents

163

enfants/jeunes pris en charge par un membre de la famille

127

familles d’accueil

256

employés

89

bénévoles
Finances 2020-2021

La Société d’aide à l’enfance de Hamilton a déclaré un excédent pour l’exercice financier.  L’excédent sera utilisé pour rembourser le déficit historique accumulé des opérations de protection de l’enfance.  Nous sommes dans une position financière solide pour assurer la viabilité financière et promouvoir la vision stratégique de l’agence.

2020-2021 (en '000s) 2019-2020 (en '000s)
Revenus totaux 50,832 48,652
Total des dépenses 47,175 48,744
Surplus (déficit) pour l’exercice 3,657 (92)

Voici un résumé des détails des états financiers vérifiés pour 2020-2021 préparés selon les Normes comptables du secteur public (NCSP) et vérifiés par MNP LLP. Un état financier complet et audité est disponible ici.

Dépenses - Ventilation par catégories

  • Salaires et avantages sociaux
  • Frais de pension pour enfants
  • Services aux clients
  • Administration
  • Programmes non ministériels